SEFARAD'S

Thierry Pécou

SEFARAD'S

Créé à L'Arsenal de Metz le 21 septembre 2014
Thierry Pecou et Ensemble Variances
Stephan Grögler
Stephan Grögler
PEATCHOO+KREJBERG
Cyril Mulon
Gaëlle Méchaly, soprano / Thierry Pécou, piano / A. Cartel fl. / C. Gerretsen cl. / L. Durantel ctb / K. Touré perc.
public://projets/_DSC2726_0.JPG

Dossier de presse

English brochure is available : contact@operact.eu

S E F A R A D ’ S  est un spectacle-installation, associant mélodies anciennes et écriture d’aujourd’hui, une musique ancrée dans la tradition et un dispositif scénique  inspiré des arts contemporains.  

Sefarads  est une plongée dans les traditions de la femme séfarade à travers des romances, prières, berceuses, complaintes et leurs déclinaisons autour de la Méditerranée, revisitées par le compositeur, Thierry Pecou (diapason d’or 2012).

Imaginée et interprétée par la soprano Gaëlle Méchaly accompagnée par l’ensemble Variances, la  thématique du spectacle s’attache à mettre en évidence le “matrimoine “ judéo-espagnol: ces chants transmis par la voix des femmes, sensuels et graves, célèbrant les différentes étapes de la vie, de la naissance à la mort. Ces Chants se sont propagés dans tout le bassin méditerranéen grâce à la langue judéo-espagnole (l’une des dernières attestations de la symbiose culturelle et identitaire des populations juives en exil au contact des autres cultures). Ce répertoire puisant ses sources dans les cultures populaires bulgares, roumaines, serbocroates, bosniaques, italiennes, grecques, turques, arabes d'Afrique du Nord, et naturellement espagnoles. Il en résulte une suite de musiques de grand charme, extraordinairement diverses.

La mise en scène et l’installation scénique conçues par Stephan Grögler placent le public comme une partie intégrante du spectacle,  en témoin privilégié et propose une expérience d’écoute nouvelle révelant l’intemporalité de ce répertoire devenu une musique vivante et actuelle.

Entre musiques du mondemusique baroque, et musique de lorient, Thierry Pécou s’approprie ces mélodies pour en donner une véritable création musicale. L’oralité et la simplicité des chants séfarades, profanes ou sacrés, rencontrent l’élaboration de l’écriture, la complexité des rythmes, la virtuosité des interprètes exposés dans le plaisir du partage.

Sefarad’s  invite à réfléchir au fait que des exilés ont réussi à maintenir une tradition propre qui s’est enrichie au contact de différentes cultures, notre démarche se situe dans le prolongement de cette tradition d’échanges.

Mélodies chantées en judéo-espagnole, hébreu , arabe , araméen sous-titré en français.

GENESE

 

Par Gaëlle Méchaly

J’ai découvert les chants de la tradition séfarade à la synagogue…Je me souviens encore de la voix de mon grand-père qui, connaissait toutes les prières par cœur et dont l’accent marocain fortement prononcé me laisse le souvenir exact de ces sonorités rêches, marquées et typiques. À la maison, ma mère possédait quelques disques de complainte judéo-espagnole que j’ai le sentiment d’avoir toujours entendu. Ces romansas (mélodies), comme un rayon de soleil qui envahirait instantanément une pièce sombre, provoquaient chez moi une sorte de jubilation. J’aimais l’apparente simplicité de la ligne mélodique et la mélancolie qui parfois s’en dégage, les couleurs, les courbes vocales très orientales, les textes qui, avec leur logique souvent implacable, abrupte parfois, nous rappellent au bon sens populaire….J’avais envie un jour de m’exprimer dans ce répertoire si familier et qui a été pour beaucoup à l'origine de ma vocation.

Mais comment proposer aujourd’hui une nouvelle écoute de cette musique séculaire et la faire redécouvrir ? Comment renouveler la curiosité et éveiller l’attention d’un nouveau public pour cette tradition musicale ?

  Nous avons eu alors l’idée d’ associer ces mélodies anciennes, sans en perdre leur nature, à une écriture d’aujourd’hui, une musique ancrée dans la tradition, un stylisme et des lumières inspirées des arts contemporains pour faire de cette succession de mélodies un spectacle total, un petit opéra, "un opéra intime". Et mettre en relief tout la puissance dramatique, la palette expressive de ces véritables « miniatures »tout autant de petites pièces de théâtre.  Avec Stephan Grögler   nous nous sommes tournés vers Thierry Pecou, compositeur de notre temps, pour réaliser ce souhait. Il a su offrir à cette tradition une forme, une ligne musicale fidèle à son histoire sans renoncer à introduire des éléments contemporains, respectant la mélodie originale tout en proposant une nouvelle écoute de ce répertoire. Pour la scénographie Stephan Grögler a demandé à la designer de renom international Stéphanie Marin de collaborer à la création des décors et à Roy Krejberg de réaliser les costumes. Pour les lumière les conseils du Groupedune accompagné  de toute l’ingenierie  et le savoir faire de Akwarion, et Cyril Mulon, sans oublier les clips vidéos de la réalisatrice Séverine Pinkasfeld et Naïa productions.

Sefarad’s est une synthèse harmonieuse des apports d’artistes venus d’horizons variés. À terme c’est ainsi que l’on peut offrir à la tradition une vie nouvelle et le meilleur moyen de continuer à faire vivre et évoluer ce précieux patrimoine. Comme l’ont fait les séfarades tout au long des siècles à travers le monde. 

MISE EN SCENE

 

par Stephan Grögler

La musique Séfarade est celle du métissage, nourrie de multiples influences, traversée de multiples cultures, langues et langages, une culture du lien, à couches multiples dans l'espace et dans le temps. Mon regard de metteur en scène et de scénographe a cherché à trouver un équilibre subtile entre une conception dramaturgique et théâtrale, sa dimension visuelle et le déroulé organique de cette musique riche d’histoire et d’influences. Mon envie était de créer un lieu, une situation d'écoute intime où l'espace dessiné par des objets, proposait différentes approches de la musique.

Quelque soit l'entrée, le spectateur entoure le dispositif scénique. Il en est un élément, il participe à l'événement. De même, les musiciens et la soliste se déplacent avec leurs instruments et ainsi créent de nouvelles constellations spatiales musicales et théâtrales.

Autour du piano des coussins de différentes tailles et formes (Livingstones-SMARIN) évoquent tour à tour le minéral, rocher ou le galet dont l’immobilité apparente serait une invitation au questionnement: “Par quel voyage est-il arrivé jusqu'ici ?“ ou encore le balluchon prêt à être emporté ou être déballé. Lourd ou léger, souvenir joyeux ou nostalgique chargé d’une mémoire qui nous ancre de toute façon dans la réalité. La mémoire comme le regard intérieur de l’interprète sur ses origines. Des boîtes multiformes « balises lumineuses » aux innombrables nuances de couleurs irradient, ponctuent notre espace et guident le parcours des interprètes; à la lumière tamisée s’opposent de grands faisceaux lumineux qui viennent trancher et découper l’espace.

L’espace scénique est autonome sans nécessité d’équipement de théâtre spécifique (besoin d’une simple connexion à l’électricité). En plus des salles de concert habituelles, elle permet d’investir des lieux de représentation inattendus comme des musées, friches urbaines, église, etc. Le spectacle est proposé en disposition « bi-frontale » ou « circulaire » selon le lieu et l’acoustique.

Pour les costumes de Gaëlle Méchaly, j'ai demandé à Roy Krejberg de  les réaliser,  son style épuré, organique et raffiné confère à la soliste une allure élégante et singulière.

CONCEPTION MUSICALE

 

Par Thierry Pécou, compositeur

Ma rencontre avec Gaëlle Méchaly et son invitation à revisiter les chants des traditions musicales séfarades, me renvoient à quelques bonnes années en arrière lorsque, résident à la Casa de Velázquez à Madrid, j’arpentais les villes et campagnes d’Espagne et m’imprégnait du souvenir des « Trois Cultures » – chrétienne, juive et arabe. Introduisant dans ma cuisine de compositeur ces chants issus des juifs de la Méditerranée, pour leur faire subir de savantes transformations tout en en conservant la saveur initiale, j'ai voulu créer un objet musical singulier, qui reflète d’un point de vue symbolique l’histoire personnelle de Gaëlle autant que l’histoire et l’âme complexe et diverse, d’un peuple tout entier...L’oralité et la simplicité des chants séfarades, profanes ou sacrés, rencontre l’élaboration de l’écriture, la complexité des rythmes, la richesse des mélanges de timbres et la virtuosité des interprètes, pour créer un moment musical, situé entre tour de chant et rituel.

DATES

Créé le 21 septembre 2014, Arsenal de Metz

27 septembre 2014,  3 représentations à Abbaye Noirlac, Nuit de lumière
27 novembre 2014, Théâtre de Garonne, Toulouse
29 novembre 2014, grande scène de l’Auditorium de l’opéra de Dijon
27 Février 2015, Hauptkirche St. Katharinen, Festival Arabesque Hambourg (D)

À VENIR

 
19 Mai 2015, Théâtre de Cornouaille, Quimper:
http://www.theatre-cornouaille.fr/component/flexicontent/item/133-sefarad-s?Itemid=215

 

24 Janvier 2016, Opéra de Reims, Scènes d’Europe

COPRODUCTEURS

 

Avec l’aide d’Arcadi Île-de-France / Dispositif d’accompagnement, Arsenal de Metz, Opéra de Reims, Ensemble Variance, production Naïa, groupedune, Fondation du judaïsme, Fondation de la Shoah, Journées européennes de la culture juive - Lorraine, Caisse d'épargne, Dodo, L'Albatros.

CE QU'ILS ONT DIT

 

Eliette Abécassis (Philosophe, écrivain, Les Grandes Questions-France 5):

«Gaëlle Méchaly a réussi à en donner une vision d’une grande valeur artistique, avec l’élégance et le talent qui la caractérise. Elle offre une version inédite des chants ladinos, d’une grande pureté et d’une grande sensibilité. Stephan Grögler a imaginé une mise en scène qui mette en exergue l’universalité du monde sépharade, à l’origine de la conscience européenne. La simplicité de l’image du galet, qui évoque l’éternité, renvoie au marranisme qui est au coeur du monde sépharade. Les sépharades comme les pierres ressemblent à tous, et comme les pierres, ils sont modelés par le temps et l’érosion des cultures dans lesquelles ils se sont greffés au point de les forger, que ce soit en Espagne, en Afrique du Nord, en Turquie ou en France. Ce spectacle, premier du genre, aura, j’en suis sûre un grand retentissement  dans le monde artistique. A l’égal des grandes chanteuses de fado, nul doute que Gaëlle Méchaly pose les jâlons pour être l’une des voix incontournables dans ce domaine singulier et universel. Je vous félicite et vous soutiens. »    

                                                                                                                                      

Ruth Bäßler, Ministère de la Culture de la Ville de Hambourg, responsable des échanges culturels internationaux Festival Arabesque Hambourg, le 26 Février 2015:

« Sefarad’s fut un spectacle fascinant et je voudrais vraiment faire tout mon possible pour que cette production puisse se jouer aussi dans d’autres lieux. Je veux soutenir ce projet et vous aider à le diffuser.»

 

Frank EngelbrechtHauptkirche St. Katharinen, Festival Arabesque Hambourg, le 26 Février 2015: 

« Chère Gaëlle Méchaly ce fut formidable d’acceuillir Sefarad’s à l’église St. Katharinen de Hambourg, j'ai admiré votre voix, votre prestation et et votre force! Magnifique.»  

 

Antje Hinz, productrice, éditrice (ed.Silberfuchs-Verlag) Festival Arabesque Hambourg, (D) le 26 Février 2015:

«J'ai été si profondément impressionné par votre belle voix et votre performance excellente avec l’ensemble Variance, Merci Gaëlle »                                                                  

 

Jacky Ohayon (Directeur artistique, Théâtre de Garonne):

«Au fond il s'agit bien d'un répertoire qui met l'accent sur "être ensemble", beau parcours à sefarad's avec cette aventure. »                                                                                                                                                                         

 

Nathalie Dessay(Cantatrice, chroniqueur musical-France-Inter) et Laurent Naouri (Artiste Lyrique):

«Evoquer, mais pas reproduire, pas imiter. Au cœur de la tradition juive, interpréter. Un travail de poète, en somme. Nous ne pouvons que souhaiter avec le plus grand enthousiasme le succès à sefarad's ! "      
      

REMERCIEMENT

 

Gaëlle Méchaly souhaite remercier pour leur aide précieuse :

Marie Christine Varol, Lucien et Lilly Chemla pour leur formidable accueil à L'Albatros, Jenny Laneurie, François Azar , Danielle M. , Anne et Patrice Bergheaud , Madeleine Chiche, Roy Krejberg, Jessica Roda.

 

 

Presse

La mise en scène très éfficace de Stephan Grögler dans un beau décor aux lumières tamisées, permettait à l'excellente soprane Gaëlle Méchaly de s'adresser presque individuellement à chaque spectateur comme si elle lui racontait une histoire, sa voix pure expressive nous entrainait au coeur de voyage insolite vers les pays des ancêtres bibliques...il y a mille trèsors dans ce spectacle, poétique, intimiste, plein de couleurs d'émotions et de belles images. On s'en souviendra longtemps.
Le Télégramme, Bretagne
Qu’elle soit chamarée ou téllurique, éthérée ou opulente, la musique de Thierry Pécou cet orpailleur du globe est un appel lancé vers l’auditeur, semblant inciter l’homme à se souvenir de ses racines et de la Nature qui l’entoure.
Diapason
Sefarad's a conquis les nombreux auditeurs réunis à l'atelier Théâtre de Cornouailles....Toute ces mélodies au charmes indéniables ont inspiré le compositeur Thierry Pérou..Tout nous faisaient entrer dans un monde chaleureux où l'on parlait araméen, arabe, et cette langue mélodieuse aux accents quelquefois rocailleux, faites de mélange des cultures.
Le Télégramme, Bretagne

Liens

Credits

public://projets/_DSC2707.JPG
Cyril Guir -Arsenal de Metz
public://projets/Sefarad's_03.2016-022.jpg
Christophe Dellière-Mairie du 4ème arr. Paris
public://projets/Sefarad's_03.2016-045.jpg
Christophe Dellière-Mairie du 4ème arr. Paris
public://projets/Sefarad's_03.2016-050.jpg
Christophe Dellière- Mairie du 4ème arr. Paris
public://projets/IMG_0467.JPG
opéra de Reims
public://projets/_DSC3002.JPG
Cyril Guir -Arsenal de Metz
public://projets/_DSC2663.JPG
Cyril Guir-Arsenal de Metz
public://projets/Capture d’écran 2015-04-08 à 18.49.04.png
Grande-scène de l'auditorium de Dijon
public://projets/_DSC2668.JPG
Cyril Guir-Arsenal de Metz
public://projets/_DSC2688.JPG
Cyril Guir-Arsenal de Metz
public://projets/_DSC2787.JPG
Cyril Guir-Arsenal de Metz
public://projets/_DSC2833.JPG
public://projets/Sefarad's_03.2016-057b.jpg
Christophe Dellière
public://projets/_DSC2763.JPG
Nathalie Brochard-FESTIVAL ARABESQUE HAMBOURG
public://projets/Sefarad's_03.2016-040b.jpg
Christophe Dellière-Mairie du 4ème arr. Paris
public://projets/Sefarad's_03.2016-064b.jpg
Christophe Dellière- Mairie du 4ème arr. Paris
public://projets/_DSC2860.JPG
Cyril Guir-Arsenal de Metz
public://projets/S3.JPG
Cyril Guir-Arsenal de Metz
public://projets/ARSENAL METZ en SCENES copyright Cyrille Guir -2615.jpg
Cyril Guir-Arsenal de Metz
public://projets/Document4_6.jpg
Cyril Guir-Arsenal de Metzopéra de Reims
public://projets/Capture d’écran 2015-05-04 à 18.18.57.png
Théâtre de Garonne-Toulouse
public://projets/Capture d’écran 2015-04-08 à 18.52.29.png
Grande-scène de l'auditorium de Dijon
public://projets/DSC_2785.JPG
Nathalie Brochard-St Katharinen Kirsche HAMBURG
public://projets/IMG_0476.JPG
opéra de Reims
public://projets/coussins SMARIN couleur.jpg
public://projets/2 tel sef.jpg
opéra de Reims
public://projets/2013-11-20 15.57.46-19.jpg
Maquette du projet
public://projets/2013-11-19 17.57.38-70.jpg
public://projets/2013-11-19 17.57.38-82.jpg
public://projets/2013-11-19 17.57.38-92_0.jpg
public://projets/2013-11-19 19.16.29-22.jpg
public://projets/2013-11-19 19.16.29-44.jpg
public://projets/2013-11-19 19.16.29-36.jpg
public://projets/2013-11-20 12.11.31-11.jpg
public://projets/Gaelle 14.jpg
Film - Severine Lathuillière- Noches
public://projets/Ombre.jpg
Film - Severine Lathuillière- Noches
public://projets/Ambiance 13.jpg
Film - Severine Lathuillière- Noches
public://projets/DSC_2855.JPG
Nathalie Brochard FESTIVAL ARABESQUE HAMBURG
public://projets/SS1 - Version 2_0.jpeg
public://projets/SS5_0.jpeg
public://projets/SS1_0.jpeg
public://projets/SS8.jpeg
public://projets/SS3_1.jpeg
public://projets/SS2_1.jpeg
public://projets/SS9.jpeg
public://projets/IMG_0468.JPG
opéra de Reims
public://projets/IMG_5573_0.jpg
patition de Sefarad's édité chez SHOTT
public://projets/IMG_5576_0.jpg
dédicace de Thierry Pécou